May 13, 2008

OBAMA... A new gibbon / Un nouveau gibbon


Today we received a new gibbon from Pangkalan Bun. He is doing ok. Watch the unedited video. The team called him “Obama”. US election did inspire the Kalaweit staffs? Well probably because they did think to call him “Clinton”, when they was thinking at the beginning “he” was a female… (Not my fault!) :-(

On the video this gibbon spends a lot of time on the cage floor because he was in a very small cage during so many years... He has to learn to climb.

This video show him when he arrived at the Kalaweit quarantine.

Aujourd’hui nous avons reçu un nouveau gibbon de Pangkalan Bun. Il va bien. Regardez la vidéo non montée. L’équipe l’appelle “Obama”. Est-ce que l’élection aux USA a inspiré l’équipe ? Probablement puisque à son arrivée, lorsque les gars pensaient que c’était une femelle ils voulaient l’appeler “Clinton” ! :-( (pas ma faute !)

Sur la vidéo le gibbon passe beaucoup de temps au sol -sur le grillage dans la cage-, parce qu’il a vécu des années dans une toute petite cage, et il doit maintenant réapprendre à utiliser ses bras pour se déplacer !

La vidéo le montre lorsqu’il est arrivé aujourd’hui aux quarantaines de Kalaweit,

Faites un don... Merci.
Make a donation... Thanks.

7 comments:

Nadège said...

Re-bonjour à tous ! Obama a l'air de se porter plutôt bien. Les images sont très belles, tu félicitera Wandy pour moi. En parlant de nouveau venu, comment va notre ami Lumpiau ? les examens sanguins ont été réalisés ?
A bientôt. Amitiés

chanee said...

Lumpiau se porte très bien, lui aussi. Mais nous n'avons pas encore pu faire les tests sanguins. J'espère pouvoir les faire a la fin du mois.

Anne P. said...

Ton blog est super, Anne, on comprend vraiment comment se passe la vie des bénévoles qui partent et c'est réellement une façon de voyager "intelligent".
Toujours des belles images sur ton blog, Chanee.

Ludovic said...

Quel beau gibbon cet Obama ! Son air très espiègle le rend très craquant. J'espère qu'il trouvera un parrain ou une marraine très rapidement !

En regardant ces images, un petit sourire me vient en me disant que la galère est derrière lui et qui va pouvoir progressivement retrouver une vie de gibbon.

Bon courage à toute l'équipe

Anne said...

Il est très beau "Obama"
Heureusement que ce n'était pas une femelle :)

Bises à tout le monde

MALIKA said...

Il est vraiment magnifique ! Et quel regard !!

Anne P. said...

Pour info,message reçu par Migros. C'est peut-être une goutte d'eau mais à force d'en parler, d'autres industriels bougeront peut-être.

Migros soutient l'huile de palme de production durable afin de protéger la forêt tropicale

Voilà huit ans que Migros, de concert avec le WWF, a donné vie au projet de promotion de l'huile de palme de production durable, lançant ainsi une dynamique à l'échelon international. Ces prochains jours, les premières plantations de palmiers à huile du Sud-Est asiatique seront certifiées en tant que producteurs d'huile de palme obtenue conformément aux directives de la «Table ronde pour l'huile de palme de production durable» (en anglais RSPO). Migros achète des certificats pour l'huile de palme de production durable afin de sauvegarder la forêt tropicale. En outre, elle entend amener ses propres fournisseurs à soutenir eux aussi la production d'huile de palme certifiée.

Pour de nombreux pays de la zone tropicale, l'huile de palme est un important produit d'exportation. C'est la raison pour laquelle des surfaces croissantes de forêt indigène sont défrichées dans le but de créer de nouvelles plantations de palmiers à huile. Afin d'enrayer ce phénomène, Migros s'est fixé comme but, en 1999 déjà, de n'utiliser que de l'huile de palme provenant d'exploitations respectueuses du développement durable pour les denrées alimentaires qu'elle fabrique elle-même. En collaboration avec le WWF, l'entreprise a élaboré à l'intention des producteurs d'huile des critères et des directives qui ont été appliqués avec succès pour la première fois au Ghana. En 2002, lors du Sommet de la Terre de l'ONU à Johannesburg, Migros s'est vu décerner le World Business Award pour son projet «huile de palme de production durable». Aujourd'hui, Migros ne cache pas sa fierté de ce que son combat en faveur de la forêt tropicale ait fait école à l'échelle internationale.
Ces prochains jours aura lieu la certification des premières plantations de palmiers à huile d'Indonésie et de Malaisie attestant que leur production est conforme aux normes rigoureuses posées par la «Table ronde pour l'huile de palme de production durable» (RSPO). Ainsi, on trouvera également sur les marchés internationaux de l'huile de palme produite dans le respect du développement durable.

Production durable
La RSPO (www.rspo.org) est une organisation au sein de laquelle, en particulier au niveau de son comité directeur, sont représentés les groupements concernés par la problématique de l'huile de palme, dont le WWF et Migros en qualité de membres fondateurs. Les critères et directives définis par la RSPO sont inspirés dans une large mesure des normes que le WWF et Migros avaient élaborées de concert en 2001 déjà. Ces dernières ont encore été précisées dans les pays concernés et introduites avec succès au début de cette année.
Par production durable, on entend principalement l'abandon de la méthode des brûlis depuis 2005 pour le défrichage, le respect des lois et la garantie de conditions de travail équitables et offrant une sécurité suffisante. De même, des exigences touchant la biodiversité, le recours minimum aux produits chimiques et le respect du droit coutumier doivent être satisfaites.
Les producteurs d'huile de palme membres de la RSPO assurent actuellement près de 40% de la production mondiale de cette matière première, tandis que les plantations actuellement candidates à la certification en produisent 800'000 tonnes l'an.

Des certificats pour protéger la forêt tropicale
Migros consomme annuellement 6000 tonnes d'huile de palme en vue de l'élaboration de nombreuses denrées telles qu'articles de boulangerie, soupes, crèmes glacées, margarines et graisses alimentaires, mais aussi pour la fabrication de cosmétiques et de lessives. Depuis 2001 déjà, l'entreprise a commencé à utiliser de l'huile de palme produite dans le respect du développement durable selon ses propres critères pour ses articles alimentaires. En 2007, elle a fait siens les principes définis par la RSPO et, depuis lors, elle s'approvisionne en l'huile de palme satisfaisant à ces normes dans la variante logistique Book and Claim. Dès juillet 2008, Migros achètera les premiers certificats RSPO prouvant le respect des principes du développement durable par les plantations d'huile de palme. Dans le même temps, les fournisseurs de Migros devront, à l'instar de sa propre industrie, s'engager à soutenir la production d'huile de palme produite en conformité avec le développement durable et acquérir des certificats.

Matthias Diemer, expert auprès du WWF Suisse pour le domaine de l'huile de palme, salue la décision de Migros: «Migros crée ainsi une incitation à l'obtention de certifications de conformité aux normes RSPO. Nous espérons que d'autres entreprises suivront cet exemple et que, sous peu, en Suisse, on utilisera de l'huile de palme certifiée.»

Les certifications RSPO de plantations d'huile de palme constituent une étape importante sur la voie conduisant à une protection efficace de la forêt tropicale. Parmi les membres de la RSPO, de nombreuses entreprises du commerce de détail internationales sont impatientes de pouvoir s'approvisionner obtenir elles aussi en huile de palme produite dans le respect du développement durable pour leurs besoins. Mais si l'on veut enrayer efficacement le phénomène de la déforestation dans les régions tropicales, d'autres mesures et projets encore seront nécessaires. Migros s'engage à les soutenir également à l'avenir.

Zurich, le 16 mai 2008

Personnes de contact pour les médias
Fédération des coopératives Migros:
Monika Weibel, porte-parole FCM, tél. 044 277 20 63, monika.weibel@mgb.ch, www.migros.ch

WWF Suisse:
Richard Lehner, chargé de la communication WWF, tél. 079 239 14 34, richard.lehner@wwf.ch