July 9, 2009

Les oiseaux de Kalaweit / Birds of Kalaweit

Retrouvez les oiseaux de Kalaweit
Meet the birds of Kalaweit

Create your own banner at mybannermaker.com!
Devenez un "parrain" de Kalaweit ! Faites un virement de 5 euros par mois. Il vous suffit d'imprimer, de remplir et d'envoyer le formulaire à télécharger /Plus d'infos sur le site de Kalaweit et dans la colonne de droite du blog/ Join us as a "Kalaweit Friend" ! Send only 7 usd per month. Send our Bank account details to your banking establishment , with amount and dates of the Direct Debit. / Fill in and send next form.

11 comments:

Nadège said...

Aaaah qu'ils sont beaux tous ces oiseaux, j'ai hâte de faire leur connaissance !

Et puis ça fait plaisir de revoir toute la petite famille ! :-) un bisou à eux !

brigitte said...

bonsoir c'est génial comme tout ce que vous faites jai vu aussi l'émission envoyé spécial c'était super bravo :) bonne soirée à vous

Anne said...

Oui très beaux !!
Et le petit Andrew avec ses plumes sur la tête :) hehe tout aussi craquant!

florence said...

Je trouve assez impressionnant l'envergure du Marabout!!!celle du petit gnome aussi d'ailleurs!!loll :-)

Pour l'aigle je trouve qu'il est bien chanceux que vous le gardiez malgré ces problèmes d'aile... Car ici en france à la LPO (ligue de protection des oiseaux)...les oiseaux avec des ailes cassées...les soins prodigués étant trop lourds...ils ne les gardent pas vivants...

Bon courage à vous tous

Anonymous said...

Ils vont se refaire une santé tous ces oiseaux grâce à Kalaweit. Andrew à l'air très intéressé mais alors Sam! lui il roupille.Finalement ta "poule" se débrouille pas si mal depuis l'an dernier.Je vous embrasse tous et heureuse de voir aussi Prada sur une vidéo. M.Odile

elise said...

Bonjour, toujours beaucoup de plaisir à regarder votre travail.
Travail si humain.
J'espère que grâce à l'émission Envoyé S vous avez enfin de nouveaux parrains.
Avec un peu de retard, je souhaite la bienvenue à "Trente" et vous souhaite un Joyeux anniversaire.
Bravo pour le courage dont vous avez fait preuve lors du sauvetage de crocodile. Touchant temoignage de son ancien propriétaire.
Bien à vous Elise Armand

Anonymous said...

Des jumeaux bébés gibbons, âgés d'un peu plus d'un an, ont été volés au cours de la nuit de mardi à mercredi au Parc zoologique de Fréjus (Var), a-t-on appris auprès de la direction qui a déposé plainte jeudi.

Triste nouvelle.. J'espère qu'ils vont vite les retrouver.

A.B.Chanee said...

tres triste nouvelle effectivement. Il s'agit des enfants de Beethoven, un gibbon que je connais bien puisque c'est un ami de longue date. Je l'observais lorsque j'avais 12 ans dans ce parc....

Nadège said...

Alors ça c'est hallucinant ! et triste aussi car leur vie est en danger... Ils supposent que c'est un collectionneur... je ne pensais pas que des choses comme ça pouvaient arriver de nos jours...

J'ai lu les articles à ce sujet, ce parc s'est déjà fait volé un jeune tigre aussi par des jeunes qui voulaient le faire combattre contre des chiens... mais qu'est-ce qu'ils ont dans la tête ?

J'espère que les 2 bébés gibbons seront vite retrouvés...

Anonymous said...

Comme dit Nadège, vraiment qu'est ce que l'Homme a dans la tête, en plus des naissances de jumeaux doivent être assez rare, tu me diras Chanee c'est ce qui fait leur convoitise.Espérons qu'ils seront vite retrouvés.Car c'est sûre que sinon ils sont en danger de mort. Amitiès M.Odile

celine R. said...

Hey, bonjour a tous! Félicitations pour cette super video!
Tres triste nouvelle pour les deux bébés gibbons, j'espère qu'ils vont les retrouver. Apres les attrapes de chardonneret à la super glue, voila qu'on vole les animaux d'un parc zoologique. On aura vraiment tout vu decidement.... La connerie humaine est vraiment sans limites!!
Triste aussi pour cet aigle à l'aile brisée. C'est vrai que c'est dommage que dans nos centres de soin, du moins en majorité, on ne garde pas ces animaux faute de pouvoir les relâcher et les soigner convenablement. Mais il y a tellement de détresse, des moyens si faibles que condamner ces animaux, même protégés, à une vie dans une trop petite cellule tout le reste de leur vie reste une decision difficile à prendre, d'autant que le nombre d'oiseaux qui arrivent quotidiennement dans ces centres est considérable ....
A bientôt.
Céline